Le monde d'Orinasukan

Orinasukan est un lieu hors du temps. Situé dans le quartier de Nishijin à Kyoto, ce musée est abrité par une très jolie maison, tout en simplicité, petit bijou authentique de l'architecture japonaise traditionnelle.





Je passe la porte d'entrée ornée de rideaux typiques et la première sensation qui me gagne est l'incroyable sérénité qui règne à l'intérieur. Je suis accueillie par une petite dame âgée, toute voutée par le temps, qui m'indique où je peux enlever mes chaussures. Evidemment, les chaussettes sont obligatoires pour fouler le sol tout de tatamis revêtu. La dame me gratifie de respectueux remerciements en me guidant vers l'exposition.







Nous traversons de petites pièces montrant de jolies étoffes au tissage recherché et précieux.

Plusieurs Kimonos tout aussi beaux y règnent fièrement. Je peux admirer des tissus dont la valeur est inestimable tant ils sont anciens. Certains sont vendus jusqu'à 250'000 Yens le mètre ( environ 2300.- chf ou 2100 € ).







J'arrive dans une pièce incroyable, remplie de métiers à tisser. Malheureusement, il n'y aura pas de démonstration aujourd'hui mais le simple fait de les voir reste un immense privilège et je le ressens bien comme tel.



Je suis ici au coeur de la création. Ces métiers à tisser, pour certains centenaires, sont impressionnants. Je pense à ces artisans qui travaillent et ont travaillé à ces magnifiques ouvrages. Je suis abrutie de respect devant leur savoir-faire. J'imagine la patience et l'abnégation dont ils ont dû faire preuve pour réaliser ces étoffes d'exception.




J'essaie de m'imprégner de cette atmosphère et d'en capter l'essence, je m'imagine entrain de manier ces fils de soie et de créer des étoffes somptueuses...Je rêve quoi...

Je quitte les lieux avec les yeux remplis d'étoiles et beaucoup d'inspiration. Sûr que je reviendrai bientôt et que je verrai ces magiciens et magiciennes à l'action, bientôt très bientôt...




Après cette belle visite, la petite dame me sert une tasse de thé matcha et un petit gâteau fourré aux haricots rouges sucrés, un délice! Elle me remercie encore et encore comme le font les Japonais et me souhaite un bon séjour.


ありがとうございます

Arigato gozaimasu


À bientôt petite dame d'Orinasukan et merci pour tout.