"Faenza" inside

Le bleu. Une histoire de calme et d'apaisement.


J'affectionne particulièrement les tons bleus, ils m'apaisent et m'aident à débrancher le mental lorsqu'il tourne à 1000 à l'heure. Le motif Faenza est né justement un jour où

j'avais grand besoin de calme.

Quelques pinceaux, de l'écoline bleue, de l'encre de chine, de l'encre blanche, quelques

grandes inspirations et quelques tourbillons plus tard...

Et voilà une bonne base qui va me servir à élaborer mon motif. Je coupe, je colle, je redimensionne, tourne et assemble... Cela me prend en général plusieurs heures pour trouver le bon angle et l'effet désiré. Quelques manipulations techniques pour mettre tout ça en répétition et Faenza est né.


Passage à la phase test: plus le tissu est tissé fin, plus le motif révèle ses détails et ses subtilités. La mise au point des couleurs est un exercice délicat, il faut trouver le bon équilibre des tons et quelques coupons d'essais plus tard... Le voilà sur twill de viscose! (Disponible dans les shops)

Mon insipiration pour ce motif me vient des faïences. Qu'elles soient italiennes ou portuguaises, chinoises ou japonaises, je les aime toutes!


Plat à décor d'entrelacs Faenza, 16e siècle Ecouen, musée national de la Renaissance, ECL2435

Carrelage typique azulejos